Tél.: (+ 230) 263 3136 / 263 2514 info@sareg.mu

RES et conditions

Non seulement Mon île vous permettra d’acquérir une part de Paradis mais de plus, un investissement sur notre projet vous permettra de rester à Maurice de façon permanente avec tous les avantages fiscaux qui y sont liés via l’acquisition immobilier sous le statut du RES.

Mon île peut être votre lieu de vacances privilégié ou bien votre habitation secondaire et en même temps vous permettre d’obtenir un très bon retour sur investissement en ratio de location à court ou long terme.

Le ‘’Real Estate Scheme’’ dit RES est le deuxième régime sous lequel un ressortissant étranger peut investir dans une résidence. Le cadre réglementaire du RES est inspiré de celui de l’IRS « Integrated Resort Scheme » avec des modalités simplifiées. Il vise des surfaces de développement plus réduites, de 1 arpent (4 221 m²) au minimum et ne dépassant pas 10 hectares.

Les villas Mon île dans le cadre des programmes RES ne sont assujettis à aucun prix minimum. Les personnes faisant l’acquisition d’une villa RES dont le prix est supérieur ou égal à 500 000 USD en euros selon le taux de change, si elles le souhaitent, faire une demande de permis de résident permanent.


Les personnes suivantes, physiques ou morales, pourront faire l’acquisition d’une villa Mon île:

  • Un ressortissant de nationalité étrangère
  • Une personne de nationalité mauricienne
  • Une compagnie enregistrée comme compagnie étrangère sous la loi « Companies Act 2001 »
  • Une compagnie incorporée sous la loi « Companies Act 2001 »
  • Une société de personnes dont l’acte de constitution aura été déposé auprès du ‘’Registrar of Companies’’
  • Un “trust” dont le fidéicommissaire est dûment habilité par le « Financial Services Commission »

Les avantages fiscaux liés au statut de résident Mauricien :

  • Un taux unique d’imposition de 15% sur le revenu
  • Pas de droit de succession en ligne directe
  • Pas d’impôt sur la fortune
  • Rapatriement des profits, dividendes et capitaux exempts d’impôts
  • Traité de non double imposition avec plus de trente pays

Plus d’informations sur le site de la BOI (Board Of Investisment)